Menu

Historique

1960 - 1979

C’est au début des années 60 qu’on assiste à la formation d’associations locales partout au Québec dans le but de pallier aux lacunes dans la pratique du loisir des personnes handicapées et de défendre les droits des personnes handicapées.

Dès 1969, l’idée de regroupement entre certaines associations locales pour le loisir des personnes handicapées fait son apparition, suivie de près par l’incorporation officielle de la Fédération des loisirs et des sports pour handicapés du Québec.

Puis en 1974, une opération de régionalisation est lancée par le gouvernement provincial avec la demande de regrouper, à la Fédération des loisirs et des sports pour handicapés, les organismes locaux de loisirs pour personnes vivant avec une incapacité. L’initiative conduit dans l’année suivante à la mise sur pied de onze associations régionales de loisir pour handicapés (ci-après nommées les ARLPH) auxquelles cinq autres viennent s’ajouter au cours des années.

1979

Les associations régionales se regroupent à leur tour pour constituer l’Association québécoise pour le loisir des personnes handicapées (AQLPH).

Au cours des vingt années suivantes, on retrouve 16 ARLPH à travers le Québec. Le gouvernement provincial met en place divers programmes pour le loisir des personnes handicapées. La gestion de ces programmes est confiée au réseau ARLPH-AQLPH.

1997

Les Unités régionales de loisir et de sport (URLS) sont mises en place.

Lors des trois premières années d’implantation des URLS, le programme de soutien aux organismes régionaux de loisir pour les personnes handicapées ne fut pas touché par le réaménagement de la structure au palier régional. Par la suite, une période de transition fut nécessaire pour permettre aux URLS et aux ARLPH d’effectuer le transfert des responsabilités.

2003

Les URLS assurent le rôle de mandataire auprès du ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport (MELS) quant au maintien de la mission loisir-personnes handicapées.

Dorénavant, la responsabilité de la gestion du programme d’aide en loisir et du programme d’accompagnement en loisir pour les personnes handicapées (volet organismes et municipalités) passe par un nouvel intermédiaire, les URLS.

Zone Intranet